Mercredis et vacances scolaires

Votre enfant va à l’école, dans un établissement spécialisé, il suit des programmes scolaires, éducatifs, des programmes de soin mais il a du temps libre pendant les mercredis et vacances scolaires.

 

Vous aimeriez qu’il profite de ces temps libres pour participer à des jeux, découvrir des activités, rencontrer d’autres enfants.

Vous travaillez et vous cherchez un mode de garde où il pourrait s’épanouir. Vous pouvez chercher un Centre de Loisirs sans Hébergement (CLSH), dit « centre aéré ». Les enfants y sont pris en charge pour la journée et rentrent le soir chez leurs parents. Vous pouvez aussi l’inscrire dans un Centre de Vacances et de Loisirs (CVL), ou « colos ».

Maison des Jeunes, associations locales et nationales, municipalités… organisent et proposent ces centres.

Les directeurs de ces centres commencent à être sensibilisés à l’accueil des enfants différents au sein de leurs centres. N’hésitez pas à demander à les rencontrer et à évoquer les possibilités de partenariat… Il existe toujours des adaptations possibles. Demander à un professionnel qui suit votre enfant (éducateur spécialisé, psychomotricien) de venir rencontrer l’équipe ou le directeur du centre. Il s’agit souvent d’une étape décisive qui permet de passer les obstacles qui peuvent faire douter.

N’hésitez pas non plus à utiliser vos compétences de parents (vous savez comment vous occuper de votre enfant) afin de transmettre vos trucs et astuces. S’il fait tel geste c’est qu’il a soif, s’il est grognon c’est qu’il préfère changer d’activité etc…

Pour votre enfant participer à un centre de loisirs « ordinaire » peut être une occasion pour lui d’aller à la rencontre des autres sur un mode ludique : pas de pression, pas d’objectifs particuliers. Votre enfant est là pour s’amuser. C’est parfois dans ces cadres là que les enfants progressent le plus.

 

Des adresses

Vous trouverez une liste de séjours de vacances, de centres de loisirs et des vacances adaptées sur différents sites:

 

Quelques exemples :

(Recherche en cours )

L’association Vitacolo a fait de l’intégration des enfants porteurs de handicap dans ses colonies de vacances, un objectif prioritaire.

A connaître : Une initiative pilote, le projet de la fédération Loisirs pluriels qui accueille entre un tiers et une moitié d’enfants porteurs de handicap dans ses centres. Certaines associations ont fait une sélection en fonction du handicap des enfants, par exemple l’ANPEA qui donne les coordonnées de séjours ou centres de loisirs (spécialisés ou en intégration) qui accueille des enfants déficients visuels : Plus d’infos

 

Des vacances ou centres de loisirs adaptés ?

Si vous pensez que votre enfant a besoin d’une structure plus spécialisée, plus adaptée à ses besoins. Si vous pensez que le bruit et l’animation d’un centre classique le fatiguera vous pouvez aussi trouver un centre de loisirs spécialisé. Des associations proposent des centres adaptés. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre département.

Faire un Don

Retrouvez nous sur facebook

Trouver un handi-sitter

Nous proposer un article